NOS CONSEILS

Rechercher



Rédiger votre CV

Entête du CV

illustration

Etat-civil : Ne faites figurer que les informations clés : nom, prénom, adresse, mail personnel, téléphone mobile, permis. Evitez les informations d'ordre familial (ex : statut marital ou nombre d’enfants) et les notions d’âge. 

illustration

Photo : Elle n’est pas obligatoire mais elle est très utile au recruteur pour la mémorisation et le suivi de votre candidature, alors si elle a été prise dans un cadre professionnel et que vous sentez à l’aise n’hésitez pas !

illustration

Titre : Il s’agit d’un élément fondamental du CV, que ce soit en réponse à une offre ou en candidature spontanée. L’absence de titre peut être perçue comme un projet professionnel non ou mal défini.

illustration

Compétences : Elles peuvent apparaître sous le titre, sous la forme de mots clés, sur une ou deux lignes. Cela permet d'éviter l’insertion d’un « pavé compétences » pas toujours adapté pour un profil junior ou prenant beaucoup de place (et donc redondant) sur un CV de collaborateur confirmé.

Expériences professionnelles

Commencez toujours par le poste le plus récent.
Détaillez les réalisations et contributions principales de chaque poste avec si possible des indicateurs chiffrés (ex : nombre de clients en portefeuille, nombre de collaborateurs managés, augmentation des résultats quantitatifs et qualitatifs, taille du service...).
Tous ces éléments donnent au recruteur et au manager une idée précise du contexte dans lequel vous avez évolué. Ils apportent aussi une illustration concrète de vos réalisations probantes.

Organisez les paragraphes de la même manière pour tous les postes, avec, au début :
la date et/ou la durée de chaque poste, le nom de l’entreprise et la fonction.

Choisissez les éléments de contexte et de description de vos activités, de vos missions et de vos réalisations.



Quelques astuces à partager… pour ceux qui ont évolué au sein du même employeur

Si vous n’avez eu qu’un seul employeur : Veillez à mettre en avant la cohérence et l’évolution de vos missions lors de vos différents changements de postes. 

Si vous avez effectué beaucoup de mobilités mais sur le même poste : Mettez en avant les changements de contextes professionnels et vos réalisations en apportant des éléments chiffrés (par exemple sur des différences de portefeuilles).

Si vous avez changé de filière professionnelle : Mettez l’accent sur les nouvelles compétences acquises et les réalisations menées. 

Si vous avez évolué vers des fonctions managériales : Faites un focus sur vos nouvelles responsabilités et votre contexte professionnel.

Si vous avez occupé plusieurs postes similaires et successifs : N’hésitez pas à les regrouper par thématiques pour cumuler les expériences et compétences, surtout si ces expériences sont anciennes.    



photo de d'un manager avec son équipe

Formations

Le niveau de formation/diplôme le plus élevé doit figurer en premier, ainsi que toutes les certifications en lien avec votre activité. Doivent ensuite apparaître les formations continues ou formations complémentaires métiers.

Informatique

Listez les logiciels métiers maîtrisés, les outils et langages utiles sur le poste recherché.

Langues

Soyez honnête sur votre niveau en utilisant des adjectifs précis, par exemple : Courant, Professionnel, Intermédiaire ou Scolaire. Pour les niveaux Courant et Professionnel, n’hésitez pas à les illustrer par des contextes d’utilisation ex : Animation de réunion, suivi de conférences, lecture de parutions, rédaction de mails ou de présentations.

Centres d'intérêt

La sobriété avant tout ! Attention, certains exemples exotiques peuvent vous desservir, leur intérêt est souvent assez limité dans le cadre professionnel, sauf s’il existe un lien ou une forte cohérence avec votre poste. Un conseil : Si vous souhaitez communiquer, ne dépassez pas une ligne, soyez sélectif ! 



Téléchargez nos conseils complémentaires