NOS CONSEILS

Rechercher

Savoir se présenter

Savoir me présenter en entretien, conseils pour réussir les 3 étapes clefs


Croire que les personnes qui vous reçoivent en entretien connaissent parfaitement votre parcours, ce que vous avez fait, vos réalisations, vos forces... est une erreur. Ce n'est pas non plus parce qu'ils ont votre CV sous les yeux qu'ils savent tout de vous. Chacun lit avec son propre filtre et ses propres biais.

photo de d'un manager avec son équipe

Il est donc essentiel de vous présenter de vive voix. C'est par ailleurs la meilleure façon de maîtriser ce que vous souhaitez que le recruteur retienne de vous et le bon moyen de mettre en valeur vos réalisations de façon incarnée et vivante. C'est aussi l'occasion de transmettre un peu de votre personnalité. Car au-delà de ce que vous allez dire, la façon dont vous allez le dire va compter.
Le recruteur en déduira si vous êtes synthétique, clair, efficace, concis...ou pas, et jugera si vous êtes a priori en adéquation avec le mode de fonctionnement du reste de l'équipe. Autant d'aspects qui feront la différence entre vous et les autres candidats !

Se présenter est une étape clé qu'il convient de préparer au mieux pour mettre toutes les chances de votre côté.

1. La préparation


L'improvisation n'ayant pas sa place, il est indispensable de préparer votre entretien. Vous trouverez une trame pour vous aider à structurer votre présentation. Rappelez-vous que l'attention d'une personne est limitée, pour cela évitez de rentrer dans les détails, de citer toutes les dates et de revenir sur chacune de vos expériences. Au contraire, soyez sélectif !

Identifiez les réalisations qui vont rassurer le recruteur eu égard aux responsabilités qu'il entend vous confier et n'ayez pas peur de mettre en avant vos résultats. Beaucoup n'aiment pas avoir la sensation de se vendre. Il s'agit juste de mettre en avant la teneur et la qualité de vos réalisations. Alors osez !

2. L'entraînement


Lisez à haute voix la présentation que vous aurez préparée et chronométrez-vous. Vous devez vous entendre parler, adapter votre discours à l'oral. Pour cela, respirez, articulez. Contrôlez votre débit de parole, n’essayez pas de l’accélérer pour en dire le plus possible.

Dès lors que vous vous sentirez prêt, ne lisez plus, détachez-vous de votre support. Le par cœur est à proscrire. Faites-vous confiance, imaginez-vous en face de la personne, dans son bureau : mettez-y le ton, souriez, projetez-vous.

Les personnes qui maîtrisent cet exercice ne se présentent jamais de la même façon et s’adaptent selon leur interlocuteur. L'entrainement les a rendues à l’aise, naturelles et capables de s'adapter. C'est ce que vous devez viser car chaque entretien sera différent. Dans certains cas vous pourrez vous présenter dès le début, dans d'autres, il vous faudra le proposer ou distiller votre présentation tout au long de l'entretien.

Vous allez devoir faire preuve de souplesse pour comprendre les attentes du recruteur ou du manager et adapter votre présentation.

Le secret ? Etre dans le moment présent, vif et concentré, en étant à l'écoute de ce qu'il se passe lors de l’échange.

3. L'échange, la connexion à l'autre

photo de d'un manager avec son équipe


Observez votre interlocuteur lorsque vous vous présentez, s'il vous regarde dans les yeux, regardez-le aussi ; s'il est agité, faite preuve de dynamisme ; s'il prend des notes, ralentissez le rythme ; s'il vous questionne sur des détails, donnez-lui la matière qu’il attend.

Ecoutez ce qu'il vous dit, ce qu'il vous demande, ses interruptions, en adaptant votre communication à ses attentes : l'entretien est avant tout un moment de partage. C'est par cet échange d'information que le recruteur pourra mieux vous connaître et vous apprécier. Portez les choses à sa connaissance, osez dire que le poste vous motive, quel sens il a pour vous.

L'enthousiasme est contagieux. Rien n’est plus motivant que de recruter un candidat qui incarne et transmet cet état d’esprit !